Aller au contenu principal

Ligny, Jean-Marc (1956-....)

Biographie

Il publie sa première nouvelle en 1978 dans l'anthologie Futurs au présent de Philippe Curval. Temps blancs, son premier roman, paraît l'année suivante. Il s'agit d'une œuvre étrange, plutôt expérimentale, qui use d'une narration éclatée au service d'une ambiance plus que d'une intrigue.

Depuis, il a écrit près d'une quarantaine de romans, dont une dizaine pour la jeunesse.

Une de ses œuvres les plus surprenantes est Yurlunggur, qui intègre des concepts de la mythologie australienne, dont Yurlungur et le temps du rêve, pour former un roman fantastico-ethnique. Citons aussi La mort peut danser, hommage au groupe Dead Can Dance.

Jihad, qui décrit une France du futur proche aux mains d'un pouvoir fasciste, a reçu le prix Rosny aîné 1999, et a été publié en Italie sous le titre Guerra santa (éditions Fanucci). Les Oiseaux de lumière, space opera en collaboration avec Mandy, a obtenu le prix Tour Eiffel 2001.

Son roman Aqua™, paru en 2006, décrit la lutte d'un petit pays d'Afrique contre une multinationale pour la possession de la ressource la plus précieuse qui soit : l'eau potable, dans un contexte de réchauffement climatique global. Il a reçu le prix Bob-Morane 2007 du meilleur roman francophone, le prix Rosny aîné 2007, le prix Julia-Verlanger 2007 et le prix Une autre Terre 2007, remis au festival Imaginales d'Epinal pour le meilleur roman traitant d'écologie de l'année. Il a été publié en 2008 en Allemagne (sous le même titre) chez Lübbe, et en 2009 en Chine (sous le même titre également) chez Yunnan Education Publishing.

En 2012 sort Exodes, qui reprend le thème du réchauffement climatique en le poussant à son extrême, au point où le climat s'emballe et où la Terre devient une planète hostile à la vie. L'humanité est condamnée à court terme et elle le sait. Nous suivons les itinéraires de six personnages qui, chacun à sa manière, tentent de trouver une issue ou une raison de vivre. Mais il n'y a plus d'issue, ni de raison de vivre… Roman profondément noir, Exodes a été salué par la critique pour sa force d'évocation. Ce roman a reçu le prix Européens, aux Utopiales 2013.

couverture du document
roman
LivresDisponible (1)
couverture du document
six histoires de sports de mer
LivresNon disponible (1)
couverture du document
six histoires de sports de mer
LivresNon disponible (1)
couverture du document
LivresNon disponible (1)