Aller au contenu principal

Ozon, François (1967-....)

Biographie

{{référence nécessaire}}, François Ozon se passionne très tôt pour le cinéma. Il fait quelques apparitions comme figurant et met en scène quelques courts métrages amateurs en super 8 dans lesquels il fait jouer les membres de sa famille. Après une maîtrise de cinéma à l'Université Paris I, il intègre en 1990 le département Réalisation de la Fémis dont il sort diplômé trois ans plus tard. Il y rencontre ses futurs producteurs Olivier Delbosc et Marc Missonnier. À sa sortie de l'école, il tourne ses premiers courts-métrages « professionnels » qui lui assureront très vite une certaine reconnaissance dans le milieu de cinéma. Ces films obtiennent d'ailleurs de nombreux prix dans des festivals. Durant dix années, François Ozon enchaîne les courts-métrages avant de passer au long avec Sitcom (1998). C'est avec Sous le sable (2000) qu'il rencontre une large reconnaissance publique et critique. François Ozon est ouvertement homosexuel{{,}}. La sexualité, l'ambiguïté, l'ambivalence et la subversion des normes sociales ou familiales sont certains de ses thèmes privilégiés.

En 2012, Ozon a été membre du jury de la {{62e}} édition du Festival international du film de Berlin, présidée par Mike Leigh. Charlotte Gainsbourg et Jake Gyllenhaal ont notamment fait partie de ce jury. La même année, il a obtenu la Coquille d'or au {{60e}} Festival de Saint-Sébastien pour Dans la maison, une histoire de vampirisation par un élève surdoué de son professeur de français incarné par Fabrice Luchini.

couverture du document
VidéosNon disponible (1)
couverture du document
VidéosNon disponible (1)
couverture du document
VidéosNon disponible (1)
couverture du document
VidéosNon disponible (1)
couverture du document
VidéosNon disponible (1)
couverture du document
VidéosNon disponible (1)
couverture du document
VidéosNon disponible (1)Nouveauté